Très tôt l'art fait partie de ma vie.
C'est d'abord la musique, à travers dix années de plaisir, de partage autant que d'apprentissage, au Conservatoire de Mâcon. Mais déjà, les arts plastiques m'attirent davantage, plus particulièrement la peinture et plus encore les périodes modernes et contemporaines.
Un baccalauréat, des études supérieures de gestion et une expérience enrichissante au sein d'une société d'export semblent lancer une vie professionnelle toute tracée. L'arrivée successive de mes trois garçons vient alors bouleverser ce bel ordonnancement et au passage de la trentaine, je me laisse peu à peu rattraper par ma passion des matières et des couleurs. Dès lors, la peinture s'impose comme mon principal moyen d'expression. Durant près de huit ans, je bénéficie du soutien avisé du peintre Doro.T dans l'atelier de laquelle j'acquiers une belle maîtrise des principales techniques picturales.
Portant un grand intérêt à l'immanence des liens entre les différentes formes artistiques, ma première grande rencontre avec le public est un concert-exposition à l'Embarcadère à Lyon, articulé autour de l'oeuvre pour flûte seule d'André Jolivet (1905-1974) : librement inspirés de chacune des pièces du compositeur (Incantations et Ascèses), mes 11 tableaux furent exposés ainsi que projetés en fond de scène durant l'exécution musicale de ces dernières. 


 


 
           huile sur toile, 100 x 100 cm, 2016, "Nocturne"